Le Grand Tour à l’heure des Digital Humanities

En direct d’Oulu -

Par Aurélia Chossegros

(JPG) De notre court mais intense séjour à la conférence Digital Humanities 2008, nous avons ramené quelques souvenirs que nous avons décidé de partager ici avec vous. Point de viande de renne séchée, de DVD des Moumines ou de photos du cercle arctique [1], mais des micro-entretiens glanés au détour d’un couloir, pendant les repas ou à la fin des présentations [2]. Dans le cadre de notre dossier en cours sur le sujet, il nous semblait intéressant de revenir sur des questions qui semblaient l’an dernier au cœur des préoccupations des acteurs de cette communauté. Un an après, la notion parfois floue de Digital Humanities a beaucoup évolué et les réponses que nous avons obtenues ne sont pas nécessairement celles auxquelles nous nous attendions.
Nous remercions bien sûr tous nos interviewés pour leur gentillesse, leur patience et leur disponibilité et nous invitons tous les participants à la conférence qui le désireraient à nous envoyer leurs réponses à ces deux questions sous format audio.

From our brief but intense stay in the Digital Humanities 2008 conference in Oulu, we did brought back a few souvenirs that we wanted to share with you. No dried reindeer meat, no moomins’ DVD, no photos of the artic circle [3], but several short interviews, gathered in Oulu university’s corridors, during lunches or coffee breaks, or at the end of a presentation [4]. Within the scope of our current Special Feature dedicated to this subject, we wanted to go back over questions which seemed central for the actors of this community at the time of our american trip. One year later, the somewhat shifting concept of Digital Humanities has greatly evolved and the answers that we got were not always the ones we expected. We would like to thank all the interviewed persons for their kindness, their patience and their availability and to invite any conference participant who would like to join this ongoing discussion to send us his/her recorded answers to these two questions.


Première Question. Que pensent vos collègues (dans votre département, dans votre université ou dans votre champ disciplinaire) de votre implication dans les Digital Humanities et de l’intérêt que vous portez à la technologie et aux nouveaux outils numériques ?

Deuxième Question. Pensez-vous que l’on puisse définir les Digital Humanities comme une nouvelle discipline à part entière ?

First Question. What are your colleagues (in your department, in your university, or in your disciplinary specialty) thinking of your involvement in Digital Humanities and of your interest for technology and the new digital tools ?

Second Question. Do you think that the Digital Humanities represent a new and distinct disciplinary area ?



David Beavan (JPG) David Beavan, Département d’Anglais, Université de Glasgow, Royaume-Uni. Il est directeur informatique du projet Scottish Corpus of Texts and Speech (SCOTS)

David Beavan, English Language Department, University of Glasgow, United Kingdom. He is Computing Manager for the Scottish Corpus of Texts and Speech (SCOTS)

Télécharger sa réponse à la première question / Download his answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download his answer to the second question



Claire Carlin (JPG) Claire Carlin est vice-doyenne de la Faculté des Sciences Humaines, et professeur associée de Français à l’Université de Victoria, Canada. Elle est à l’origine du corpus d’étude le Mariage sous l’Ancien Régime : une anthologie virtuelle, consacré à l’étude des textes et images misogames du premier quart du XVIIe siècle.

Claire Carlin is associate professor of French and associate Dean of Humanities at the University of Victoria, Canada. She is the editor of the “study corpus” le Mariage sous l’Ancien Régime : une anthologie virtuelle, dedicated to the study of the misogamist texts and images of the first quarter of the XVIIth century.

Télécharger sa réponse à la première question / Download her answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download her answer to the second question



silhouette (JPG) Frédéric Clavert, est docteur en histoire contemporaine, chercheur associé, FARE Université Robert Schuman, Strasbourg III. Il est chercheur en histoire de l’intégration européenne au CVCE - Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe.

Frédéric Clavert is a contemporary historian, associate scholar, FARE University Robert Schuman, Strasbourg III. He is researcher in the Content Research and Development Department of the the CVCE - Virtual Center for Knowledge about Europe.

Télécharger sa réponse à la première question / Download his answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download his answer to the second question



silhouette (JPG) Laurent Eilrich est ergonome pour le CVCE - Centre Virtuel de la Connaissance sur l’Europe.

Laurent Eilrich is a user experience specialist for the CVCE - Virtual Center for Knowledge about Europe.



Télécharger sa réponse à la première question / Download his answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download his answer to the second question



Neil Fraistat (JPG) Neil Fraistat est professeur d’anglais et directeur du MITH à l’Université de Maryland, Etats-Unis. Il est le co-fondateur et le co-directeur des Romantic Circles.

Neil Fraistat is professor of English and director of MITH at the University of Maryland, United States. He is co-founder and co-general editor of the Romantic Circles.

Télécharger ses réponses aux questions / Download his answer to both questions



Ian Johnson (JPG) Ian Johnson, est directeur de recherche et directeur du Archaeological Computing Laboratory, Université de Sydney, Australie. Il est à l’origine de Heurist, un service en ligne et gratuit de base de données académiques.

Ian Johnson is senior research fellow, and director of the Archaeological Computing Laboratory, University of Sydney, Australia. He has developed Heurist, a free online academic database service.

Télécharger sa réponse à la première question / Download his answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download his answer to the second question



Simon Mahony (JPG) Simon Mahony, est chercheur associé auprès du Centre for Computing in the Humanities , King’s College, Royaume Uni. Il est l’un des fondateurs de Digital Classicist.

Simon Mahony, research associate, Centre for Computing in the Humanities , King’s College, United Kingdom. He is one of the founding editors of the Digital Classicist.

Télécharger sa réponse à la première question / Download his answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download his answer to the second question



Bethany Nowviskie (JPG) Bethany Nowviskie est directrice de la recherche et des bourses numériques au Scholars’ lab , Bibliothèque universitaire de l’UVA, Université de Virginie, Etats-Unis. Elle est la responsable éditoriale scientifique du Rossetti Archive, la créatrice de l’outil numérique Collex. Elle fut l’un des membres fondateurs de Speclab à l’Université de Virginie, et était encore récemment chercheuse associée en recherche et en développement pour Nines. (Voir notre site à la loupe consacré à Nines.)

Bethany Nowviskie is director of Digital Research & Scholarship, Scholar’s lab, UVA Library, University of Virginia, United-States. She is the design editor of the Rossetti Archive, the lead designer of the Collex tool, was a founding member of UVA’s Speculative Computing Laboratory (or SpecLab) and was until recently Senior R&D Associate for Nines. (See our Website under focus dedicated to Nines.)

Télécharger sa réponse à la première question / Download her answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download her answer to the second question



silhouette (JPG) Nuria Rodríguez , Professeur d’Histoire de l’Art, Université de Málaga, Espagne. Elle dirige le projet Atenea qui consiste en une base de données textuelle numérique (ATENEA) et un thésaurus terminologique (TTC).

Nuria Rodriguez, professor of art history, University of Málaga, Spain. She is supervising the Atenea project, made up of two components, an electronic text database (ATENEA), and the terminological conceptual thesaurus (TTC).

Télécharger sa réponse à la première question / Download her answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download her answer to the second question



Claire Warwick (JPG) Claire Warwick est maître de conférences et directrice de programme en communication et édition numériques à la School of Library, Archive and Information Studies, University College London, Royaume Uni. Elle fut la principale enquêtrice du projet LAIRAH, et est la co-enquêtrice du projet UCIS et une directrice associée du projet VERA. Elle a également fondé et dirige le groupe de recherche CIRCAH.

Claire Warwick is senior lecturer and programme director in electronic communication and publishing, School of Library, Archive and Information Studies, University College London, United Kingdom. She was the principal investigator of the LAIRAH project, and is co-investigator of the UCIS project and an associate director of the VERA project. She is also the founder and head of the CIRCAH research group.

Télécharger sa réponse à la première question / Download her answer to the first question

Télécharger sa réponse à la deuxième question / Download her answer to the second question


---------

[1] En raison de l’heure de notre vol de retour, nous n’avons malheureusement pas pu participer à ce qui s’annonçait comme une excursion homérique.

[2] D’où le fond sonore parfois très présent sur certains enregistrements malgré nos nettoyages... mais qui vous permettra de partager l’ambiance animée de la conférence !

[3] Unfortunately, because of our early flight, we couldn’t take part in what promised to be an epic excursion.

[4] Hence the background sound which can be pretty loud on some recordings. But it enables you to share the lively atmosphere of the conference !







Ce site est sous licence Creative Commons - © 2006 Observatoire Critique - Site réalisé avec SPIP